Quel est l’impact des toilettes sèches écologiques sur la préservation des ressources en eau ?

Frequencehorizon » Actu » Quel est l’impact des toilettes sèches écologiques sur la préservation des ressources en eau ?

Les toilettes sèches sont des solutions sanitaires utilisées depuis des années. Il s’agit d’une technologie d’évacuation et de traitement des matières fécales et de l’urine qui ne nécessite pas l’utilisation d’eau. Ces toilettes utilisent plutôt des techniques de compostage pour gérer et traiter les matières fécales. En ce sens, elles ont un impact important sur la préservation des ressources en eau. Comment l’expliquer ?

Comment fonctionnent les toilettes sèches ?

Les toilettes sèches sont parfois appelées toilettes à compost ou à litière biomaîtrisée en raison des techniques utilisées pour traiter les excréments humains. Elles fonctionnent sans eau grâce à un séparateur des fèces et de l’urine. 

A découvrir également : Le dossier spécial DirectMag : La révolution verte et ce que cela signifie pour vous

Comme les toilettes conventionnelles, les toilettes sèches sont composées d’une cuvette et de deux récipients sèches et imperméables dans lesquels vont les déchets (urine et fèces). Ensuite, l’urine circule par le drain situé à l’avant des toilettes et les fèces tombent sur des matériaux tels que les feuilles sèches ou la sciure de bois. Elles peuvent ainsi être utilisées comme du compost.

On peut alors utiliser ce compost dans le jardin ou pour fertiliser toutes sortes de plantes. Lorsque les deux récipients sont pleins, ils sont vidés et le processus de séparation recommence après le dépôt de la commission. 

A voir aussi : Cohésion d’équipe : quelles sont les clés pour la booster ?

Il est indispensable d’utiliser du papier toilette sans javel ni parfums et un désinfectant biodégradable, afin qu’il n’affecte pas les bactéries nécessaires à la transformation des déchets en compost. Pour un bon entretien, il faudra aplatir le substrat avec un bâton long en forme de T.

Les toilettes sèches : un allié dans la protection et l’utilisation rationnelle des ressources en eau

Les chasses d’eau dans les toilettes conventionnelles sont considérées comme l’une des plus grandes sources de consommation en eau. Elles impliquent un gaspillage d’environ 10 litres d’eau. Contrairement à ces systèmes, les toilettes sèches écologiques n’utilisent ni ne contaminent les sources d’eau.

Elles constituent donc une solution idéale pour les zones qui ne disposent pas de ressources en eau ou qui y ont difficilement accès. De plus, elles ne nécessitent pas l’installation de fosses septiques ni de systèmes d’égouts sanitaires.

Les entreprises telles que Wombat Systèmes s’évertuent à proposer des toilettes sèches qui permettent aux ménages d’économiser environ 30 000 litres d’eau par an. Wombat Systèmes est toutefois spécialisée dans la conception et l’installation de toilettes écologiques publiques destinées à l’utilisation par les collectivités.

Les toilettes sèches écologiques permettent aussi de réduire l’approvisionnement en eau dans les foyers français. Ces derniers peuvent ainsi réaliser des économies sur la facture en eau et prennent soin de l’environnement par la même occasion. C’est sans compter que l’urine peut être recyclée.

En résumé, les toilettes sèches écologiques sont une solution durable dont l’utilisation était jusqu’à présent inconnue. Elles ont un impact important sur la protection des ressources en eau, car aucun apport d’eau n’est nécessaire à leur fonctionnement.

Quel est l’impact des toilettes sèches écologiques sur la préservation des ressources en eau ?

Retour en haut