Brexit : Nouvelles règles du transport international en Angleterre

Frequencehorizon » Actu » Brexit : Nouvelles règles du transport international en Angleterre

Depuis le bouleversement du Brexit, les règles du jeu ont changé pour le transport international en Angleterre. Confrontés à un nouvel échiquier réglementaire, transporteurs et entreprises logistiques doivent s’adapter et redéfinir leur stratégie. Ce panorama détaillé des nouvelles règles douanières et procédures post-Brexit vous guidera à travers les défis et solutions de cette ère de transition.

Impact du Brexit sur le transport international

Les nouvelles réglementations post-Brexit ont instauré des règles douanières plus strictes, impactant directement les transporteurs. Depuis le 1er janvier 2021, le Royaume-Uni a quitté le marché unique et l’union douanière de l’UE, rétablissant de fait les frontières et les déclarations douanières. Ce changement nécessite une adaptation conséquente des entreprises de logistique.

A découvrir également : Salon de jardin en palettes : quels sont les avantages et comment en créer ?

Pour les transporteurs, l’adaptation aux changements réglementaires implique une familiarisation avec le système GVMS (Goods Vehicle Movement Service) ainsi que l’obtention d’une référence de mouvement de marchandises (GMR). Les formalités douanières, désormais indispensables pour l’importation au Royaume-Uni, requièrent des déclarations complètes et des contrôles à partir du 1er janvier 2022, avec une période de transition pour les déclarations de sécurité et de sûreté jusqu’au 1er juillet 2022.

Le secteur du transport routier, ferroviaire, maritime et aérien doit gérer ces nouvelles formalités, qui peuvent varier selon le mode de transport. Les opérateurs doivent également se préparer aux éventuels retards et aux coûts supplémentaires liés à ces contrôles accrus.

Lire également : Guide complet sur l'optimisation fiscale via le portage salarial

Les entreprises doivent donc être proactives en se tenant informées des nouvelles directives disponibles en ligne, en préparant les documents nécessaires, et en planifiant à l’avance pour minimiser les perturbations. La réactivité et la préparation sont clés pour naviguer dans ce nouveau paysage réglementaire complexe.

Procédures et conformité douanières en Angleterre après le Brexit

Après le Brexit, les procédures douanières pour les importations/exportations au Royaume-Uni sont devenues une préoccupation majeure pour les opérateurs de transport.

Pour circuler librement, les transporteurs doivent désormais s’enregistrer et utiliser le système GVMS (Goods Vehicle Movement Service). Ce système permet de pré-enregistrer les informations relatives aux chargements et doit être utilisé conjointement avec une référence de mouvement de marchandises (GMR). Les transitaires jouent un rôle essentiel, assurant que toutes les déclarations en douane soient complètes et conformes aux exigences post-Brexit.

Les déclarations de sécurité et sûreté sont devenues obligatoires pour toute importation au Royaume-Uni depuis le 1er janvier 2022, bien qu’une période de transition ait été accordée jusqu’au 1er juillet 2022. Cela implique une vigilance accrue et la nécessité d’avoir tous les documents pertinents prêts à être présentés. Les contrôles renforcés peuvent entraîner des retards et des frais supplémentaires, il est donc crucial de se préparer en conséquence.

Pour plus de détails sur les directives actuelles et les démarches à suivre, cliquez sur le site du gouvernement britannique.

Brexit : Nouvelles règles du transport international en Angleterre

Retour en haut